#Switch : Qu’est-ce que t’attends ?

Réinvente ton parcours professionnel.

Mardi soir dernier, le 15 décembre, a eu lieu Pitch your Switch, le premier événement de Switch Collective. En 1 soirée, 4 profils différents, 4 personnes audacieuses nous racontent le virage professionnel qui leur a permis d’être heureux dans leur job.

“Dans un monde qui change on peut entretenir une vision anxiogène du changement, ou on peut faire le pari de l’optimisme.” Antoine, Directeur commerciale et marketing chez Netvibes et Créateur du mouvement des “Barbares”

On s’inspire, on respire.

Alors qu’est-ce que Switch Collective ?

Si on s’en réfère à une étude publiée par Ipsos “Doing Good, Doing Well”, 70% des jeunes actifs pensent que leur travail n’est pas aligné avec leur aspiration. Switch Collective change cela.

Switch Collective est une rencontre : Béa et Clara, petites trentaines, le coeur qui bat fort, beaucoup d’envies et beaucoup d’actions. Béa et Clara, je les ai rencontrées à Koudetat, la formation à l’entrepreneuriat de The Family. Béa était consultante en stratégie de l’innovation, Clara avait participé à la création et au développement de la French Tech.

Elles font partie de ces personnes géniales que j’ai rencontrées et qui m’ont donné la confiance qui me manquait, le jour où elle manquait. De ces personnes qui ont la compréhension de la complexité de changer. Mais qui le font quand même. Elles m’ont proposé de partager l’initiative en écrivant des portraits de switchers.

Switch Collective est un rendez-vous. Toutes les 6 semaines, pour les “Pitch your Switch”, des Radical SwitcherSwitcher Slasher (multi-actif),Switcher EntrepreneurSwitcher Free-LanceCorporate Switcher partagent leur expériences avec vous. Une opportunité de parler vrai, et de ne rien vous cacher.

“Souvent, avant de switcher, nous avons cette peur irrationnelle. Nous avons peur de tout, jusqu’à avoir peur de manquer d’air. Comme si nous pouvions mourir d’avoir moins de temps ou moins d’argent.” Kee-Yoon, “from” avocate “to” humoriste.

Switch Collective est aussi une série de programmes d’accompagnement pour ne pas être seul lorsque nous abordons une transition professionnelle. C’est ce dont nous avons besoin: savoir que nous ne sommes pas seul à vivre une expérience qui ne concerne que nous, c’est lever les peurs. C’est l’embryon du Switch. Le premier pas.

“Ce qu’on oublie quand on pense à changer, c’est que le bonheur vient avant la réussite. Quand tu suis ton instinct sur un projet, t’inquiéter pour sa réussite n’est pas l‘essentiel. Le bonheur arrivera avant.” Raphaël, fondateur de MAKEITUP

On commence quand, et comment ?

Dans un processus de changement, de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Bien souvent, notre tendance est de considérer les paramètres extérieurs à nous-même. Néanmoins, aucune transformation extérieure ne se manifeste sans transformation intérieure préalable. C’est pourquoi, le premier programme de Switch est de Faire le bilan… calmement.

Je fais le bilan… Calmement.

Faire le bilan est un exercice compliqué. Aujourd’hui « tout le monde veut de changer de vie ». Il devient de plus en plus rare de se rendre à un dîner où n’est pas soulevé dans la discussion le désir de changement d’un des convives : une reconversion professionnelle, un grand voyage en prévision, une création liée à une passion, une aventure entrepreneuriale.

Dans une société où nous ne nous reconnaissons souvent plus dans les anciens modèles et où nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir en créer de nouveaux, Switch nous donne l’espace pour le faire : un espace de réflexion, de création et de transformation.

Ce premier programme est un condensé de tout ce que nous aurions voulu savoir avant de switcher : du contenus pour s’éclairer, du concret pour apprendre en agissant et des intervenants pertinents.

Êtes-vous prêt pour en finir avec les excuses, les demain, les peut-être… pour vivre ce qu’il se passe aujourd’hui ?

Alors fais le bilan… calmement. Tout commence par un début.