L’été : période idéale pour switcher ?

Vous non plus vous n’avez pas du tout envie de reprendre le boulot en septembre ? L’été, on a tous envie d’un (vrai) break avec notre job. Mais c’est souvent à cette période, justement, que notre cerveau est assez dispo, pour commencer à se poser de vraies questions sur où on en est dans notre vie pro et sur ce qu’on aimerait changer dès septembre, sans forcément y trouver de réponse. Et si on profitait de ces 2 mois d’été pour enclencher notre switch de rentrée? Pour vous aider, Laure, notre Directrice pédagogique vous propose 3 précieux conseils pour vous mettre en mouvement, dès maintenant 👇

#conseil n°1 : faire le bilan de son semestre

Soyez sympas, rembobinez 🎞️

L’idée ici, c’est de vider son sac, de poser les choses avant de partir, et de se fixer un seul petit pas pour la rentrée, pour éviter de ruminer et de trop cogiter pendant les vacances.

Poser les choses calmement, ça veut dire identifier :
➙ ce que vous avez envie de garder dans votre vie pro
➙ ce que vous avez envie de mettre de côté
➙ ce que vous avez envie de faire mieux, et in fine de poser votre intention de rentrée.

Ça va vous permettre de prendre conscience des moments forts du semestre mais aussi des apprentissages que vous en tirez; et comme ça, profiter vraiment et sereinement de son été sans tourner en rond . C’est parti ?


Étape #1 : La rétrospective

✏️ La 1ère étape, ça va d’abord être de retracer les moments importants du semestre qui vient de s’écouler.

Commencer par lister tous les moments importants de votre semestre :
Qu’est-ce qui m’a suffisamment marqué pour que je veuille prendre un temps à part pour y réfléchir ? Qu’est-ce qui a fortement impacté mon humeur/ mon quotidien ?

Puis prenez une feuille si vous êtes plutôt papier et tracez un tableau : à l’horizontal le temps et à la verticale le niveau de satisfaction. Positionnez ensuite ces moments sur votre tableau. Vous pouvez mêler des temps persos et des temps pros !

Étape #2 : Analyser en profondeur 3 de ces moments

✏️ Une fois votre tableau dessiné, replongez-vous dans chacun de ces moments, identifiez les apprentissages liés à chacun de ces moments. Parmi ces apprentissages, sur lesquels voulez-vous capitaliser pour la rentrée ? On vous aide avec le petit tableau ci-contre.

💡 Conseil : commencez par un moment positif #verre à moitié plein puis passez à un moment négatif, et analysez- le avec bienveillance.

Étape #3 : Laissez reposer… pour le moment.

Une fois ce bilan fait, laissez reposer quelques temps pour que votre inconscient prenne le relai et fasse le reste…

✏️ Relisez votre bilan et identifiez votre intention pour la rentrée avant de partir en congés.
Exemple : mon intention pour la rentrée c’est de prendre plus de temps pour trouver un travail dans lequel je m’épanouirai.

👉 Et si c’est le cas, on vous invite vraiment à allez jeter un coup d’œil à notre programme Fais le Bilan, ou bien d’en discuter avec nous lors d’un live.


#conseil n°2 : (vraiment) couper pendant l’été

Cet été on va se détendre et on va apprendre à ne rien faire !

Une pause s’impose (ce sont les neurosciences qui le disent) 🧠

Toutes les études neuroscientifiques le montrent:  le cerveau a besoin de se mettre en vacances pour bien fonctionner. Et d’ailleurs en réalité nos neurones ne sont jamais en vacances, même quand on se met au repos. C’est une autre partie du cerveau qui prend le relais et qui nous permet, l’air de rien, de laisser émerger des choses auxquelles on n’aurait pas pensé, pendant cette phase de repos.
La preuve : dans sa conférence TED le célèbre designer Stefan Sagmeisters explique que tous les 7 ans, il ferme son agence à New York le temps d'une année sabbatique…. pour que tout le monde puisse se régénérer et revenir avec de nouvelles perspectives créatives. C’est pas de la paresse, c’est de la cré-a-ti-vité. (Avant que vous nous posiez la question, OUI, vous pouvez réutiliser cet exemple sans scrupule en cas de période de flemme intense).


La notion Switch : le vide fertile

Chez Switch, on utilise la notion de vide fertile pour désigner ces temps de pause assumés et INDISPENSABLES quand on change de vie pro. Indispensable, vraiment ? Et oui, car accepter ces pauses entre 2 phases actives de sa vie permet aussi de faire émerger des projets et désirs qui étaient enfouis. Et accepter que même si on a l'impression qu'il ne se passe "rien” sur le moment, ça va donner “quelque chose” plus tard.

Et ces vacances d’été qui approchent sont l’occasion rêvée pour un petit “vide fertile”, bien utile à votre processus de switch. Même si vous ne savez pas encore ce qui en découlera (surpriiiiiise).

Dur dur de ne rien faire

Ok Switch mais comment je fais moi pour me mettre en vide fertile alors que je vis à cent à l’heure depuis un an ? Voici notre reco chez Switch pour faire un vrai vide fertile cet été :

1. Faire des choses sans finalité et sans timing. N’avoir qu'une chose à faire et une seule, dans un délai raisonnable et sans vous poser la question de votre performance.

2. Ritualiser tous les jours des vrais moments de DÉCONNEXION du mental, ce qu’on appelle chez nous de “switch off”: ça peut être un moment de RIEN, de chill sur votre transat ou ça peut être quelque chose qui vous fait du bien, qui vous fait plaisir, qui est sans contrainte : méditation, marche, jardinage… sans finalité aucune, sans notion de performance.

Notre reco c’est 10 min minimum tous les jours. L’important c’est de trouver ce qui est jouable pour vous. Et que vous teniez cette routine tout l’été, courage 🤞

Car à la rentrée …on repasse à l’action 👇

#conseil n°3 : se fixer une intention, et un 1er pas pour la rentrée

On reprend tranquillement

Le bilan avant de partir en congés check, le switch off pendant les vacances, recheck.  Mais du coup : on fait quoi à la rentrée ?

Si tout va bien, vous n’aurez pas trop ruminé pendant l’été, vous aurez soufflé grâce à votre switch off et vous attaquerez cette rentrée plus reposé, plus détendu et peut être bronzé 🙂
Alors ce qu’on vous propose c’est, à la rentrée (et uniquement à la rentrée !), de vous mettre en mouvement en commençant avec un petit pas.

C’est quoi un petit pas ?
Un petit pas, c’est la première toute petite action, qui ne nous demande pas d’effort surhumain et qui nous permet de cheminer vers notre intention. Chez Switch on croit beaucoup à cette méthode qu’on utilise dans notre programme notamment au moment du passage à l’action. Parce qu’un switch n'est pas un grand saut dans l’inconnu mais une suite de petits pas.

✏️ Mon premier petit pas de la rentrée

#1. Au retour des vacances, relisez votre intention, celle que vous vous étiez fixé avant de partir en congés.

#2. Puis identifiez le petit pas que vous pourriez faire dès les premiers jours de la rentrée pour concrétiser votre intention et commencer à avancer. Comme prendre un café avec un ami qui a switché, m’acheter un cahier pour noter mes pensées, passer un coup de fil avec ma cousine qui vient de faire un bilan de compétences, s'inscrire à un programme d’accompagnement…

Un exemple :
Mon intention pour la rentrée, c’est de prendre plus de temps pour trouver un travail dans lequel je m’épanouirai.
Mon petit pas est de participer à un atelier ou un live Switch pour continuer à cheminer.

Et c’est parti pour le switch ?

Peut-être que pour certains, dans votre intention pour la rentrée, vous allez identifier que vous avez besoin d'être accompagné dans votre démarche, de structurer votre réflexion, de trouver de l'élan, de l'énergie... Si c'est le cas on serait ravis de vous accueillir dans notre notre programme en collectif, Fais le Bilan,  pour construire votre projet professionnel (et bien plus encore…) en moins de 2 mois.
On organise d’ailleurs régulièrement des lives pour toutes celles et ceux qui veulent découvrir le programme, ont des questions à poser à Laure, notre Directrice des programmes et pour toutes celles et ceux qui souhaitent rejoindre les prochaines promos du programme.

Sur ce, on vous souhaite de bonnes vacances 🏖️, et on vous donne rendez-vous lors de notre prochain live pour faire le bilan de votre été et vous présenter le programme Fais le Bilan.

De la même catégorie

Le switch est il féminin ?

On plaisante, et en fait pas tant que ça. Parce que c’est avant tout une stat claire : les femmes switchent plus que les hommes. Comme on est curieux.se, on a voulu comprendre pourquoi la majorité des participants de notre programme Fais le Bilan sont des participantes. Switch Collective a été fondée par 2 femmes - coucou Clara et Béa - mais le programme s’est toujours adressé à tous. Alors pourquoi les femmes changent plus de carrière pro que les hommes ? Et donc, le switch a-t-il un genre et si oui, est- il donc féminin ?

En savoir plus

Éternel insatisfait ou multipotentiel qui s'ignore ?

Vous êtes curieux, polyvalent, plein d’envies et d’idées dans la tête ? Vous avez sans cesse envie de réaliser de nouveaux projets au point de ne pas réussir à faire des choix ? Pire encore, vous avez du mal à savoir ce que vous voulez ?

En savoir plus

Pourquoi la rentrée...nous donne envie de switcher ?

Le coup de bambou de la rentrée ? Un grand classique. D'où vient cette envie de partir très très loin de nos obligations de septembre et de se sentir au mieux, stressé-e et au pire au bout du rouleau ? Ras le bol de son job, envie de changement après l’été, peurs multiples et diverses, on est rarement serein quand le 1er septembre est proche. Passage en revue des raisons - pour mieux comprendre ce “mal” qui nous touche tous - et des écueils à éviter - et enfin de comment capitaliser sur ce fameux mois de la rentrée.

En savoir plus